Femmes et enfants : Les allaitantes.

Voilà trois ans que ma femme allaite notre dernier enfant. Trois ans que ce moment varie au rythme de l’évolution de notre fils. Mais trois ans que la tendresse, l’amour et parfois aussi la fatigue accompagnent ces câlins.

 

 Trois ans que je suis le spectateur attendri de leur complicité. De ce geste instinctif, charnel, presque animal, impudique et superbe.

 

 Dans cette époque contradictoire où s’opposent regards désapprobateurs et fierté de ces femmes nourricières, où le refus d’allaiter est associé à la mauvaise mère mais où l’allaitement prolongé est considéré comme malsain, j’admire ces femmes qui, coûte que coûte, tiennent tête aux injonctions.  

 Ces femmes qu’on infantilise, qu’on brutalise parfois, qu’on n’écoute pas toujours. Ces femmes qui nous portent, qui nous font naitre et qui nous nourrissent. 

 

 C’est donc aux femmes que je veux rendre hommage à travers cette série.
Elles sont belles, les bras solides, remplies d’assurance et parfois de doutes qui sont leurs forces. Épuisées ou ravies. Pudiques ou fières.

 

 Pas de fioritures, pas de mère parfaite, pas de taille de guêpe imposée ni de maquillage. Je veux exposer le quotidien de l’allaitement à travers un univers intemporel et monochrome qui est ma signature, ma sensibilité.

 

Pour cela voici les conditions de travail :

 

1/ Pas de maquillage. Sauf de quoi se salir un peu. Je veux du brut. Pas de coiffure non plus, et ne venez pas avec vos cheveux lavés : je les veux presque en pagaille. Surtout pas apprétées…

 

2/ Vous serez habillée avec  un robe ou une jupe plus un corsage clair. Vaste. En matière brute également. J’en ai, vous pouvez amener ce que vous avez si vous pensez en avoir une dans le genre.

 

3/ Vous devez accepter de poser buste nu.

 

4/ L’enfant ou les enfants seront nus ou presque. J’ai aussi des frusques pour eux (faussement sales, je respecte leur petites peaux de lait …).

 

5/ Les prises de vues sont faite en numériques principalement et en argentiques éventuellement (beaucoup moins pour de pures raisons financières..

 

6/ Une séance dure au plus une heure hors préparation/essayages. Je sais qu’on ne peut pas embêter un enfant trop longtemps…

 

7/ Vous possédez un droit de regards sur les photos bien évidemment. Je fais une première sélection que je vous soumets, puis vous choisissez parmi cette sélection.

 

8/ Dans l’idée, quand je commence une série , j’en fais un livre. Rien n’est ici décidé encore, mais si jamais cela se fait, je vous demanderai des autorisations écrites de publication et éventuellement de tirages en cas d’exposition (si des tirages sont vendus, vous touchez 20% de ce que je touche, donc après éventuels frais de tirages et de galerie). 

 

9/ Vous pouvez venir accompagnée.

10/les photos vous appartiennent, je ne publie qu'avec votre autorisation et ce n'est absolument pas obligatoire.


mon tel : 06 30 43 32 09
mon mail : vonborax@gmail.com

TARIFS

Séance numérique, environ une heure de prise de vue, prise de vue avec appareil photo numérique, traitement, rendu de au moins 10 photos HD retouchées (très légèrement) si necessaire : 160 €

Séance numérique + argentique : même durée, mais avec prise de vue argentique NB moyen format (Mamiya RB et dos 645), 14 photos prises, au moins 4 livrées. (plus les numériques livrées comme précedemmnet) : 220 €

Une séance à domicile est possible, je viens alors avec tout mon matériel, il me faut environ 45 minutes pour tout installer correctement, une heure pour faire les photos et 30 minutes pour remballer. donc, une plage de 3 heures maximum est nécessaire pour être tranquille. Prix : 350 euros

Vous pouvez payer en plusieurs fois.

N'hésitez pas pour tout renseignment supplémentaire.

vonborax@gmail.com

mon tel : 06 30 43 32 09

Previous    

Next

TEMOIGNAGES

 

En septembre 2019, suite à la publication originelle de ma femme allaitant notre enfant,  j'ai été invité à photographier des femmes allaitantes à Orléans.
voici quelques témoignages de ces femmes. bruts. sans fard.

Ambre

J'ai été vite très à l'aise avec toi, ta manière de parler, de prendre ton temps que ce soit avec moi ou avec ma fille. Ta bienveillance, ta zenitude, ta réactivité.
J'ai également adoré te voir prendre du plaisir à faire ces photos, c'était chouette comme expérience. 
Et enfin un grand merci pour ton implication dans l'envie de diffuser sur l'allaitement long.

 

Aurore (Qui nous a accueillis sur Orléans)

Je ne sais pas quoi dire .
J'ai adoré avoir la chance d'ouvrir mes portes à ce projet , pouvoir être une petite souris qui suit les coulisses fut un vrai privilège.
J'ai aimé ta bienveillance, ta gentillesse envers chacun de nous et ce projet fantastique de rendre grâce à l'allaitement .

J'ai passé les 5 premières années de ma vie de maman à allaiter partout , tout le temps, à la demande ... allaiter c'était ma normalité. 

Mais ton projet , m'a permis d'entendre la souffrance de celles que l'on juge, celles qui sont blessées du regard désapprobateur de leur entourage et je réalise que c'est insensé de devoir encore aujourd'hui en 2019 , se battre pour ce qui est pourtant naturel, de voir que beaucoup de mères vont adopter une attitude en fonction de ce qui est acceptable ou non dans leur propre famille (se cacher ou se justifier d'allaiter ) . 

Alors merci à toi, car par tes photos tu sublimes et "banalises" ce don d'or blanc en normalisant la pratique de l'allaitement. 

Tu nous as permis de montrer notre quotidien, d'oser l'afficher pour certaine et prendre de l'assurance , déculpabiliser de répondre aux besoins de nos enfants ...
L'allaitement ne rapporte rien a l état et dans notre société, le lait industriel est plébiscité et les parents allaitants pointés du doigt , parce qu' " on" choque pour un bout de "trop de peau" aperçu alors que tourne en boucle sur les écrans , des clips vidéo de femmes se dandinant à moitié nues .

Ce fut intense , de se retrouver face à notre féminité à travers ton objectif ... de voir que le beau n'a pas de norme de taille , de poids ,de bonnet ... que tout réside dans la simplicité, le naturel du geste, dans l'Amour d'une mère pour son ( ses ) enfant(s ) ... 

Tu réenchantes la maternité et réveilles les "mères veilleuses ". 
Merci à toi ,moi qui déteste me faire prendre en photo , j'étais bien, sereine, complète, je me suis sentie forte.

Les clichés partagés, donnent lieu à débats, nombreux sont les commentaires coup de cœur ( il va falloir que tu reviennes ,on fait de nombreuses jalouses...  ) 

En quelques lignes   j'ai écris un roman ... et eu le cœur lourd en voyant les sublimes images de nos allaitements, tu m'offres le plus beau des présents, des souvenirs gravés de cette partie de vie de mère , de mon duo maman/Néphaël et de ces instants qui n'appartient qu'à nous ... parce que comme je l ai dit à mon mari, si le temps qui passe jaunis les photos, il efface surtout de nos mémoires les souvenirs et de cette aventure lactée avec mes trois grands je n'ai rien, qu'une unique photo prise à la volé ... Alors MERCI POUR TOUT.

 

Véronique 

j'étais assez stressée avant de venir  car je n'ai pas confiance en moi, je ne suis pas forcément à l'aise avec mon corps et en plus, j'ai de plus en plus de mal à assumer le regard des autres face à l'allaitement d'un bambin et les réflexions type "mais tu vas l'allaiter encore longtemps ??!!" J'étais tellement stressée que je pense que j'aurais annuler la séance si je n'avais pas eu le sentiment que je devais le faire par respect pour Elise (organisatrice sur Orléans) Voilà pour le contexte.

Arrivée sur place, j'étais hyper gênée, je ne savais pas trop quoi faire de mon corps, je me sentais gauche et heureusement Clément en ne voulant pas jouer le jeu au début m'a fourni l'occasion de m'oublier un peu et du coup, j'étais embêtée à cause de lui et plus à cause de moi... Mais je t'ai trouvé bienveillant avec Clément et ça m'a mis un peu plus à l'aise. Ensuite, je me suis focalisée sur Clément et oublié l'appareil et je me suis sentie plus à l'aise petit à petit, à la fin, j'aurais bien continué encore... Je pense qu'il me faut du temps pour me laisser aller en fait.

J'étais assez mitigée du résultat car il y a plusieurs photos que je n'aime pas...ou plutôt où je ne m'aime pas.  j'ai vu et revu les photos et j'en ai publié sur facebook et eu des compliments, et je ne suis plus focalisée sur les photos que je n'aime pas. Je me trouve bien sur plusieurs photos voire même belle sur certaines. Et je trouve que ce sera un beau souvenir de l'allaitement de Clément.

Pour finir, ce fut une expérience déroutante mais enrichissante et je ne regrette pas d'avoir participé au concours. Merci beaucoup de m'avoir offert la chance de faire cette séance photo.


Elise (organisatrice sur Orléans)

Bravo pour ce travail titanesque!
J'ai pu voir une partie des photos de nombreuses participantes et je suis bluffée, comme nous toutes, par ton regard et ton empreinte photographique.
La publication des photos sur nos réseaux a soulevé beaucoup d'émotions.
Il faut dire que les images sont saisissantes et ont un caractère universel, originel. 
Les personnalités sont comme mises à nu.

Je n'étais pas dans le meilleur contexte et j'ai eu un fort contre coup émotionnel de vivre tout ça (mais je ne suis pas la seule) et je l'ai ressenti dans la réception de mes photos. Pour certaines j'ai trouvé qu'elles exprimaient leur force intérieure je trouve que les miennes crient ma fragilité profonde. J'ai du mal à me regarder!
Et c'est aussi difficile de gérer l'effet de comparaison de voir les photos des autres et de les trouver sublimes
Enfin ça rien à voir avec toi c'est un problème d'image de soi
C'était la première fois que je faisais une séance de photo mise en scène, je pense que ce n'est pas pour moi
Mais c'est pour la bonne cause ;-)
Ce qui m'a fait bizarre aussi c'est de me voir comme dépossédée de mes repères sur ces images, je pourrais être n'importe quelle femme paysanne d'une autre époque, dans un autre pays, comme explosée dans le temps et l'espace
Très particulier


Valerie

 j'ai adoré !!! Durant la séance, d'être très guidée j'ai bien aimé, et puis du coup ce ne sont pas des expressions que j'ai l'habitude de faire sur les photos donc j'ai trouvé ça très intéressant. Et ensuite j'aime beaucoup le rendu, on sent du caractère, de la force, de la puissance, c'est brut. En bref, ça correspond bien à ce qu'est la maternité pour moi, et non pas l'image lissée et conventionnelle qu'on veut nous vendre d'habitude, qui ne correspond pas à la réalité. Etre maman c'est puissant, c'est intense, c'est épuisant, et c'est parfois brutal. Et c'est surtout beau :-) ! Merci d'exprimer tout ça à travers tes photos, ça change, ça fait du bien :-).